En raison de l’orographie particulière du territoire occupé par le parc, l’un de ses principaux attraits sont ses canyons et précipices. En effet, l’eau a modelé les extraordinaires canyons des fleuves Flumen, Guatizalema, Calcón, Formiga, ce qui permet d’y pratiquer le canyoning à tous les niveaux de difficulté (facile, moyen et difficile).

Tous les précipices peuvent être descendus, et certains sont très connus, par exemple ceux de Palomeras del Flumen, entre les Rochers de San Miguel et d’Amán, dans le barrage de Cienfuens ; Lenases, les détroits de Carruaca (côté rama oriental), les Gorgas (au-dessus du saut de Roldán, dans une superbe vallée) et Frontispice de San Martín de la Val d´Onsera. En la vallée du fleuve Guatizalema, aux environs de Vadiello, vous trouverez les précipices de la Canaleta, les Cuevas de la Reina, A Foratata, San Chinés, Las Lazas (très technique et plus porté sur l’escalade que sur le canyoning), l’Escomentué (dans les Mallos de Ligüerri, le meilleur de la vallée), le Canal del Palomo (profonds détroits et mares). Vous avez l’embarras du choix.

Avant de faire du canyoning, renseignez-vous sur les normes, les permis et les endroits où pratiquer. En effet, la pratique de ce sport est régulée en raison de la période de ponte des oiseaux. Les entreprises de tourisme actif de La Hoya de Huesca sont à votre service pour vous conseiller ou vous aider à réaliser cette activité. Il est recommandé de faire du canyoning en compagnie de guides experts.

Ce barrage, alimenté par les eaux de l’Isuela, est l’un des plus anciens d’Aragon. Entouré de pins et de chênes rouvres, il possède une pêche gardée pour la truite commune, la truite arc en ciel et black-bass.

Pour pêcher, il faut être détendeur de la licence de pêche délivrée par les organismes compétents de la Députation générale d’Aragon.

FaLang translation system by Faboba