Espaces de Musées

Contempler, comprendre et apprécier.

La Hoya de Huesca dispose de plusieurs espaces de musées et d'interprétation en relation avec diverses thématiques:

Nature:  Le Centre d'interprétation des rapaces ARCAZ, à Riglos ; le Musée naturaliste « La Casa de los Buitres » (la Maison des vautours) à Santa Cilia de Panzano ; le Centre d'interprétation « Los Altos de Guara », dans la même localité ; le Centre d'interprétation des oiseaux migrateurs « Alberca de Alboré », à Montmesa..

Art: Musée de Huesca : la collection permanente se divise en deux sections : Archéologie et Beaux-arts. Huesca abrite également le Centre d'art contemporain-Fondation Beulas « CDAN », un lieu de référence pour les thèmes en relation avec l'art et la nature.

Ethnographie:Musée d´o Segallo, à Agüero ; Musée du Costume, de l'Éventail et de la Chaussure, à Alerre ; Musée ethnologique « Santas », à Bolea ; Musée naturaliste « O'Molín de Yeste » à Yeste ; Musée de l'électricité, à Murillo de Gallego ; Centre d'interprétation de la Vigne, des Caves et du Vin « El Bodegón », à Almudévar ; Moulin de « El Viñedo », à Castilsabás ; Musée de la céramique, à Bandaliés.

Éducation: Musée pédagogique d'Aragon, à Huesca. Musée de l'école rurale, à Linás de Marcuello.

Religion: Musée diocésain de Huesca, musées paroissiaux d'Almudévar et Alcalá de Gurrea, Musée de l'orgue d'Agüero.

 

Espaces liés au patrimoine culturel:


Agüero: Musée d’o segallo.

Tel. 974 380 332

Musée ethnologique qui porte le nom de la maison qui l’accueille. La majeure partie des objets qu'il abrite sont des pièces héritées de la même famille :

Gramophones, appareils de radio, machines à filer, poussoirs à viande, siphons, moulins à café, plus de mille photographies anciennes, livres, montres, clés, crécelles, interrupteurs, pièces de monnaie et billets de banque... Près d'un millier d'objets. Sans oublier un espace consacré à la cuisine, avec le foyer, quatre « cadieras » (banc ou archebanc en bois traditionnel), jusqu’à la table dressée avec les nappes, la vaisselle et les couverts anciens. Trousseaux de fiancée ou de bébés et autres vêtements délicats.


Agüero: Musée de l'orgue

Tel. 974 380 606

Situé dans la Casa Abadía ; les objets et pièces exposés sont répartis en quatre salles. Le musée permet d’admirer les différents éléments qui forment tout orgue, les tuyaux, les touches du clavier sculptées en buis ou en ivoire, les mécanismes propres à l'orgue, tels que les soupapes, tourniquets, poignées, poulies, ressorts et un « panderete »  (pièce en bois avec des trous de différents diamètres, qui soutient les tuyaux du plus grand au plus petit).


Alerre: Centre d'interprétation de l'Éventail et de la Chaussure.

Tel. 974 219 833

Exposition de différents types de chaussures et d'éventails, accessoire étroitement lié à notre culture


Alcalá de Gurrea: Musée paroissial.

Tel. 974 250 426

Le modeste, mais intéressant Musée diocésain d'Alcalá de Gurrea est situé dans le chœur inférieur de l'église paroissiale de Saint-Georges, dans laquelle nous pouvons voir diverses œuvres d'art sacré et divers motifs liturgiques religieux.


Almudévar: Centre d'interprétation de la Vigne, des Caves et du Vin

Tel. 974 250 002

Installé dans les anciens réservoirs d'eau, le musée retrace l'histoire de la localité et de ses cultures traditionnelles, en se centrant sur la vigne et sur le processus d'élaboration du vin, en présentant de nombreux outils, des photographies et panneaux ainsi que le diorama d'une cave.


Almudévar: Musée paroissial.

Tel. 974 250 020

Le Musée d'art sacré d'Almudévar se trouve à l'intérieur de l'église paroissiale de Notre-Dame de l'Assomption, dans laquelle il occupe plusieurs salles avec un nombre important d'œuvres d'art de tout type : ornements sacrés, peintures et retables des XVe et XVIe siècles, ainsi que de nombreuses pièces d'argenterie. Elles proviennent de l'église paroissiale et de l'ermitage de la Vierge de la Couronne.


Ayerbe: Centre d'interprétation Ramón y Cajal.

Tel. 974 380 554

centrointerpretacionryc@gmail.com

http://www.patrim.eu

Situé dans la maison de famille dans laquelle a vécu Santiago Ramón y Cajal durant son enfance et son adolescence, le centre expose des photographies anciennes, des pièces d'époque, des reproductions et des textes audiovisuels, qui font connaître la vie et les réussites scientifiques du prix Nobel.


Bolea: Musée ethnographique Casa Santas.

Tel. 974 270 407

Les frères de la famille Santas de Bolea ont acheté la maison située au numéro 14 de la rue Castilla, pour la convertir en musée ethnographique. Les différentes pièces du bâtiment doivent être admirées depuis leurs portes respectives, pour des raisons de sécurité et parce que les objets présentés sont d'une part très précieux, mais aussi très nombreux.

Aux étages supérieurs, se trouve la salle de couture et de repassage des vêtements, le cabinet, la salle d'étude et de jeux pour les enfants, la cuisine, la salle à manger, le bureau, entre autres. Dans la cour de la maison, un pressoir à vin, des charrues et autres matériels de labourage.


Centre d'art contemporain. CDAN

(Centre de l'Art et de la Nature). Fondation Beulas.

Tel. 974 231 700

www.cdan.es

info@cdan.es

Le CDAN se présente comme un espace vivant, ouvert à la ville de Huesca et à ses habitants, qui s'articule autour de l'art et de la nature. Le Centre de l'Art et de la Nature propose un programme régulier d'activités centrées sur sa double collection, sur la nature, l'espace public, la création artistique et la culture contemporaine, en se donnant pour mission d'introduire de nouvelles réflexions.

L'objectif de la Fondation Beulas est de faire du CDNA un lieu de référence pour les itinéraires d'étude de l'art contemporain. Créer un territoire pour l'art, capable de générer une image contemporaine de Huesca, qui réclame l'attention internationale en raison de sa spécialisation sur des thèmes singuliers en relation avec l'art et la nature.


Huesca: Musée diocésain.

Tel. 974 231 099
www.museo.diocesishuesca.org

patrimonio@diocesishuesca.org

Le Musée diocésain de Huesca abrite l'une des meilleures collections d'art sacré d'Aragon. Il se trouve à l'intérieur de la cathédrale gothique dédiée au saint Sauveur et à saint Pierre et fut érigée en 1945 en réponse à la nécessité d'abriter le dénommé « Trésor de la cathédrale » qui contenait d'importantes pièces provenant de celle-ci et d'autres églises du diocèse. Au fil du temps, le musée a connu divers changements de lieux et actuellement, les collections sont réparties dans trois espaces architecturaux : la salle et l'antichambre capitulaire pour l'orfèvrerie, les cloîtres pour la peinture et la sculpture médiévale, et la « Parroquieta » (chapelle) pour la peinture et la sculpture baroque et de la Renaissance.

Dans les salles consacrées à l'orfèvrerie sont exposées d'importantes œuvres comme les coffrets reliquaires provenant de Limoges, le retable de Notre-Dame de Salas du XVIe siècle et une série de croix processionnelles, calices, ostensoirs, navettes, livres de chœur, etc., caractéristiques de la liturgie chrétienne. Les salles consacrées à l'art médiéval, dans les cloîtres d'art roman et gothique, présentent des œuvres du Haut Aragon des XIIIe, XIVe et XVe siècles, qui permettent de visualiser les différents courants picturaux tout au long du Moyen Âge sur ce territoire ; parmi les pièces exposées se distinguent le retable du Couronnement de la Vierge de Pedro de Zuera et les panneaux du retable de Pallaruelo de Monegros, signés par Martín Soria. Enfin, la « Parroquieta » (chapelle) abrite les collections de la Renaissance et de l’époque. Le retable de l'Abbaye de Montearagón de Gil de Morlanes y occupe une place de choix. On peut également voir des peintures de Vicente Berdusán, des Bayeu, Luzán et Luis Muñoz.


Huesca: Musée de Huesca.

(Musée provincial d'archéologie et des beaux-arts.)

Tel. 974 220 586

www.patrimonioculturaldearagon.com

museohu@aragob.es

Le Musée de Huesca est situé dans le bâtiment de l'ancienne Université sertorienne, adossé à ce qui fut le Palais des rois d'Aragon. Les deux bâtiments constituent son siège et présentent en outre un grand intérêt historique et architectural.

Le Palais des rois d'Aragon est un magnifique exemple de l'art roman civil de la fin du XIIe siècle, et parmi ses différentes salles, on peut remarquer celles connues sous les noms de « Sala de la Campana » (salle de la cloche), « Salón del Trono » (salon du trône) et « Sala de doña Petronila » (salle de doña Petronila). L'Université sertorienne, bâtie selon un plan octogonal et dotée d'une splendide cour centrale entourée d'arcades, est l'un des meilleurs exemples de l'architecture civile baroque datant de 1690.

Après les travaux de rénovation réalisés au cours des années 70 et entre 1993 et 1995, le musée dispose de huit salles d'exposition permanente, suivant un parcours linéaire, et de trois autres pièces dans le Palais des rois d'Aragon, destinées aux expositions temporaires ou à d'autres activités publiques. Les collections se centrent sur deux grandes thématiques : archéologique et artistique. La section consacrée à l'archéologie, avec des pièces qui vont du paléolithique au Moyen Âge, occupe les quatre premières salles ; la section consacrée aux beaux-arts, située dans les quatre salles suivantes, présente des œuvres qui s'étendent du XVIe au XXe siècle, parmi lesquelles notamment un ensemble de peintures gothiques, la série de lithographies « Taureaux de Bordeaux » de Goya, et l'œuvre de Ramón Acín.


Huesca: Musée pédagogique d'Aragon.

Tel. 974 227 361 - 974 233 036

www.museopedagogicodearagon.com

info@museopedagogicodearagon.com

Le Musée pédagogique d'Aragon, créé en 2006, a pour objectif de faire connaître l'histoire de l'éducation en Aragon, l'importance que la Communauté autonome a eu dans le développement des systèmes d'enseignement et les méthodes et ressources didactiques utilisées par les enseignants tout au long des XIXe et XXe siècles, jusqu'à ce jour. Étudier les matières scolaires, c'est étudier le type d'école, de maître, l'évolution dans la conception de l'enfance, les modèles d'apprentissage, etc., et surtout, nous permettre de réfléchir sur la connaissance qui était considérée comme utile à chaque moment, ainsi que sur le modèle de société de chaque époque.

De 1812, année où la Constitution de Cadix a présenté l'école comme un droit de tout citoyen, jusqu'à la réglementation du droit à l'éducation consacré par la Constitution de 1978, différentes lois ont été promulguées en Espagne, et les différents régimes politiques ont donné leurs propres consignent en matière d'éducation. L'itinéraire de l'exposition aborde des thèmes comme l'institution scolaire, l'éducation des filles, les valeurs et pratiques à l'école, l'école au début du XXe siècle, l'école sous la IIe République, et l'école nationale catholique ou encore les supports technologiques en classe.

Les fonds d'origine de ce musée sont constitués par les collections déposées au Centre des professeurs et ressources de Huesca, qui depuis 1987 a rassemblé et étudié les matériaux représentatifs des différents modèles d'école qui composent le patrimoine éducatif d'Aragon.


Linás de Marcuello: Muée de l'école rurale.

Tel. 649 307 480 - 690 636 080

museopedagogico@educaragon.org

À l'initiative de Rafael Jiménez Martínez dans la localité de Linás de Marcuello (commune de Loarre), l'ancienne école et maison du maître a été restaurée en 2004, pour y exposer des pièces appartenant à la collection à partir de laquelle a été créé le Musée pédagogique d'Aragon en 2006.

Aujourd'hui, l'ancienne école de Linás de Marcuello peut être considérée comme une salle de plus du Musée pédagogique d'Aragon, qui met à disposition du public un intéressant espace de musée permettant de comprendre ce qu'était l'école rurale, dans quelles conditions travaillaient les maîtres de ces écoles et avec quel matériel les enfants de ces petites bourgades apprenaient.


Murillo de Gállego: Musée de l'électricité.

Tel. 976 437 246 - 679 813 407

Dans le bâtiment de l'ancien moulin à farine de Murillo de Gállego sont exposées les pièces de l'ancienne centrale hydroélectrique de cette localité, démontée au début des années soixante-dix.

Le musée est divisé en trois étages ; le rez-de-chaussée accueille les pièces les plus lourdes: l'alternateur, la turbine et les transformateurs. Au premier étage a été installée une maquette du barrage d'origine, à échelle réduite, et au sous-sol sont exposées des pièces qui, bien que de moindre envergure, étaient d'une énorme importance pour le contrôle de la centrale : voltmètre, ampèremètre, et même certains des premiers téléphones installés en Espagne, vers 1901.

L'exposition est complétée par une collection de photographies de l'ancienne centrale qui permet de savoir dans quelle partie de la centrale était située chacune des pièces.



  • CDAN._Huesca-1
  • CDAN._Huesca-2
  • Centro-interpretación-El-Bodegón.Almudévar
  • Centro_Ramón_y_Cajal._Ayerbe
  • Centro_de_interpretación_El_Bodegón._Almudévar
  • Fuente-romana.-Museo-provincial
  • Molino_del_Viñedo._Castilsabás-1
  • Molino_del_Viñedo._Castilsabás-2
  • Museo-del-Organo.Agüero
  • Museo_Diocesano._Huesca-1
  • Museo_Pedagógico_de_Aragón._Huesca
  • Museo_Provincial._Huesca-2
  • Museo_de_La_Escuela_Rural._Linás_de_Marcuello
  • Museo_del_traje_y_del_calzado._Alerre
  • Museo_diocesano._Huesca-2
  • Museo_provincial._Huesca-1
  • Sala_de_la_Campana._Palacio_Real._Museo_de_Huesca


 

Endroits spéciaux

Les Mallos

Les caprices de l’érosion

Ces spectaculaires parois verticales ou arrondies formées par des roches ou des conglomérats, qui portent le nom de Mallos, sont caractéristiques de La Hoya de Huesca et sont idéales pour pratiquer l’escalade.

Certains mallos ont une couleur rougeâtre due aux métaux ferrugineux qui les composent et qui s’accentue à la tombée du jour.

Les Mallos de Riglos, Vadiello et Agüero, et le saut de Roldán sont des endroits idéaux pour observer des rapaces, profiter d’une nature parfaitement conservée, pratiquer l’escalade et régaler vos yeux avec un spectacle exceptionnel.

  • 01. Mallos de Riglos
  • 02. Mallos de Vadiello
  • 03. Mallos de Riglos y río Gállego
  • 04. Mallos de Riglos
  • 05. Mallos de Agüero
  • 06. Mallos de Riglos (vista posterior) y Peña Ruaba
  • 07. Peña Amán. Salto de Roldán
  • 08. Salto de Roldán (vista posterior)
  • 09. Salto de Roldán
  • 10. Mallos de Agüero
  • 11. Mallos de Riglos
  • 12. Mallos y embalse de Vadiello

 

Parc Naturel de Guara

Des paysages d'une grande beauté

La Hoya de Huesca abrite la plus grande partie du Parc naturel de la Sierra et des Canyons de Guara, avec le contraste étonnant entre les sommets du Tozal de Guara (2 077 mètres) et les précipices les plus profonds, comme celui de la Grallera Alta (de quasiment 280 mètres de profondeur), en passant par les précipices et les gorges (« gorgas » en langue aragonaise) aussi célèbres que ceux de Formiga ou La Pillera, les Palomeras del Flumen ou San Martín de la Val d’Onsera, sans oublier la grande beauté des mallos de Ligüerri, près du barrage de Vadiello, ou el Salto de Roldán.

Les paysages du parc de Guara sont d'une grande beauté, de même que les canyons, gorges, canyons et gorges. De nombreux touristes venus de toute l'Europe, attirés par les nombreux canyons et précipices causés par les eaux des fleuves Flumen, Calcón, Formiga et Guatizalema, viennent y pratiquer le canyoning, activité qui a vu le jour précisément dans les espaces les plus profonds de ces montagnes et qui consiste à descendre des rapides ou s'immerger dans des grottes naturelles inondées, avec l'équipement nécessaire. De même, les parois en aggloméré formant les mallos de Vadiello ou de Salto de Roldán, sont devenues des références nationales chez les amateurs d'escalade.

Pour ce qui est de la faune, la plus grande richesse de Guara sont les oiseaux, en particulier des rapaces, qui nichent dans les parois rocheuses très escarpées. En effet, c'est l'un des rares parcs d'Europe et vivent des gypaètes, rapaces en danger d'extinction, qui côtoient des alimoches (qui portent le nom de « boletas » en langue aragonaise), d'élever la et de vastes colonies de vautours fauves. Lors de votre visite, n'oubliez pas que le parc possède des figures de protection permettant la conservation des espèces, comme la déclaration de ZEPA (zone de protection spéciale pour les oiseaux) ou le parc naturel en lui-même.

  • 1-Parque_Natural_Guara-Valle_de_Belsue
  • 2-Parque-Natural-Guara-Valle_de_Nocito
  • 3-Parque_Natural_Guara-Valle_de_Belsue
  • 4-Parque_Natural_Guara-Barranco_de_la_Pillera
  • 5-Parque-Natural-Guara-Barranco_de_la_Pillera
  • San_Urbez

Informations utiles

BUREAUX DU PARC NATUREL

Adresse: Av. de la Paz, 5. Huesca

Téléphone: 974 293392

Tél réservations: 974 230196


FÉDÉRATION ARAGONAISE D’ALPINISME (F.A.M.).

Adresse: Albareda, 7, 4º-4ª, 50004 Zaragoza.

Téléphone. 976 22 79 71 | Fax. 976 21 24 59

E-mail:fam@fam.es

Web: www.fam.es

 

Vous pouvez y consulter les normes relatives à l’escalade, le canyoning et la spéléologie dans le parc.

 

 

Rapaces

Enclave stratégique pour les observer

La réunion de deux facteurs : la mosaïque d’ambiances de La Hoya de Huesca qui configure de grandes possibilités de paysages et d’habitats pour les oiseaux, et l’abondance de zones protégées, comme les six ZEPA (zones de protection spéciale pour les oiseaux) existantes, confère à cette région un prestige national et international dans le domaine du tourisme ornithologique.

Les précipices calcaires de La Hoya abritent l’une des plus grandes concentrations d’oiseaux rupicoles d’Europe, qui englobe de nombreux rapaces, oiseaux carnivores reconnaissables par leur bec courbé et les serres fortes et recourbées.

Les oiseaux les plus remarquables sont les vautours fauves y sont les plus nombreux, et les gypaètes est une espèce en voie d’extinction (c’est le seul oiseau de la planète qui s’alimente d’os).

La sierra de Guara et le Reino de los Mallos sont devenus de véritables paradis pour l’observation de rapaces rupicoles : alimoches (boletas, en aragonais), vautours fauves, aigles, gypaètes ou élanions bleus.

Les silhouettes caractéristiques de ces grands rapaces, qui planent majestueusement au gré des courants d’air, se détachent sur le ciel des conglomérats et des précipices de la région.

Des espaces fermés et à l’air libre ont été habilités à plusieurs endroits (Riglos et Santa Cilia de Panzano) de La Hoya pour constituer des observatoires pour l’observation et l’étude de ces oiseaux.

  • Aguilucho
  • Alimoches
  • Buitre
  • Butre_Roldan
  • Milano
  • Quebrantahuesos-1
  • Quebrantahuesos-2
  • Quebrantahuesos

 

Canyoning

Puissance physique et contact avec la nature

Le canyoning est un sport qui associe puissance physique, contact avec la nature et expériences au bout des limites. Il consiste à descendre un courant d’eau en évitant les multiples obstacles naturels sur notre passage (cascades, roches, défilés étroits, parois à escalader). Cette activité, très amusante et pleine d’émotions, permet de parcourir de spectaculaires tronçons de fleuves et de précipices qui, à

La Hoya de Huesca, se trouvent près de Guara et du Reino de los Mallos.Notre région dispose d’entreprises et de professionnels pouvant vous aider à la pratique de ce sport. N’hésitez pas à demander conseil à des professionnels et respectes les normes et les mesures de sécurité requises pour ce sport.

Informations utiles

FÉDÉRATION ARAGONAISE D’ALPINISME (F.A.M.).

Albareda, 7, 4º-4ª, 50004 Zaragoza

Tel: 976 22 79 71 // Fax: 976 21 24 59

E-mail: fam@fam.es

Web: www.fam.es 

  • Formiga_Cascada
  • Formiga_Hueco
  • Formiga_Salto

Canyoning à Guara

En raison de l’orographie particulière du territoire occupé par le parc, l’un de ses principaux attraits sont ses canyons et précipices. En effet, l’eau a modelé les extraordinaires canyons des fleuves Flumen, Guatizalema, Calcón, Formiga, ce qui permet d’y pratiquer le canyoning à tous les niveaux de difficulté (facile, moyen et difficile).

Tous les précipices peuvent être descendus, et certains sont très connus, par exemple ceux de Palomeras del Flumen, entre les Rochers de San Miguel et d’Amán, dans le barrage de Cienfuens ; Lenases, les détroits de Carruaca (côté rama oriental), les Gorgas (au-dessus du saut de Roldán, dans une superbe vallée) et Frontispice de San Martín de la Val d´Onsera. En la vallée du fleuve Guatizalema, aux environs de Vadiello, vous trouverez les précipices de la Canaleta, les Cuevas de la Reina, A Foratata, San Chinés, Las Lazas (très technique et plus porté sur l’escalade que sur le canyoning), l’Escomentué (dans les Mallos de Ligüerri, le meilleur de la vallée), le Canal del Palomo (profonds détroits et mares). Vous avez l’embarras du choix.

Avant de faire du canyoning, renseignez-vous sur les normes, les permis et les endroits où pratiquer. En effet, la pratique de ce sport est régulée en raison de la période de ponte des oiseaux. Les entreprises de tourisme actif de La Hoya de Huesca sont à votre service pour vous conseiller ou vous aider à réaliser cette activité. Il est recommandé de faire du canyoning en compagnie de guides experts.

Canyon de Formiga

Canyon de San Martín de la Val D´Onsera

Détroit du Gorgonchón


Canyoning à Riglos - Loarre et Gratal

Les précipices et les gorges abondent dans cette région : le Moliniello et les Gorges de San Julián, les canyons de Peiró à Arguis, l’affluent des Gorges de San Julián et le précipice Fenés à Nueno, le précipice de Riglos, celui de San Cristóbal à Bolea, Peña Ruaba à Murillo de Gállego, Aguacay à Salinas de Jaca et la Foz de Rasal sont les infrastructures naturelles permettant de pratiquer le canyoning et l’escalade traditionnelle ou sur les vias ferratas.

Canyon Moliniello

Gorges de San Julián

 

 

Escalade sur des vias ferratas

Les vias ferratas sont des itinéraires sportifs qui passent sur des parois rocheuses dotées d’éléments artificiels permettant de grimper (galets, chevilles, crampons, rampes, chaînes, ponts, etc.). La sécurité est garantie sur tout le parcours grâce à un câble en acier. Les vias ferratas ne requièrent pas une préparation physique aussi complète que l’escalade, et le matériel et les techniques utilisés sont plus simples. Pour bien en profiter et éviter tout incident, il est toutefois recommandé de pratiquer ce sport en compagnie d’un professionnel. Il est nécessaire de disposer d’une assurance couvrant les dommages personnels et à des tiers. Pour ceux qui préfèrent s’y rendre seuls, il est préférable de s’inscrire à une fédération de montagne ou de suivre un cours de formation.

À La Hoya de Huesca, nous avons équipé six vias ferratas. 

 

Folleto descargable ruta_Huesca_y_alrededores.pdf

Folleto descargable ruta_Huesca_y_alrededores.pdf

Escalade dans le Parc de Guara

Il y a de nombreux endroits destinés à l’escalade aux alentours du barrage de Vadiello, dans les Mallos de Ligüerri. À gauche du barrage, accessible depuis la route de Vadiello, vous trouverez une paroi d’entraînement (ou Mallo de los Pepes), le Paternoy, le Puro, le Mallo San Jorge, la Mitra, la Patata, la Pared del Elefante, l’Espolón de la Flecha, la Cresta del Borón et l’Aguja Mummery, ainsi que d’autres secteurs d’escalade sportive à voies courtes. À droite du barrage, vous trouverez le Huevo de San Cosme, les Mallos Quillán et Punta Negra et la Predicadera.

Le parc comporte également des vias ferratas aménagées, parmi lesquelles le Canal del Palomo et le Mallo de San Jorge, également à Vadiello.

Pensez à consulter les normes relatives à l’escalade dans le parc et en Aragon. Nous vous conseillons de vous entourer de professionnels pour réaliser cette activité.

Pour des informations complémentaires, contactez le Parc :

Information: Av. de la Paz, 5. Huesca.
Téléphone 974 293 392
Tél réservations: 974 230 196.

Canyoning a Guara

En raison de l’orographie particulière du territoire occupé par le parc, l’un de ses principaux attraits sont ses canyons et précipices. En effet, l’eau a modelé les extraordinaires canyons des fleuves Flumen, Guatizalema, Calcón, Formiga, ce qui permet d’y pratiquer le canyoning à tous les niveaux de difficulté (facile, moyen et difficile).

Tous les précipices peuvent être descendus, et certains sont très connus, par exemple ceux de Palomeras del Flumen, entre les Rochers de San Miguel et d’Amán, dans le barrage de Cienfuens ; Lenases, les détroits de Carruaca (côté rama oriental), les Gorgas (au-dessus du saut de Roldán, dans une superbe vallée) et Frontispice de San Martín de la Val d´Onsera. En la vallée du fleuve Guatizalema, aux environs de Vadiello, vous trouverez les précipices de la Canaleta, les Cuevas de la Reina, A Foratata, San Chinés, Las Lazas (très technique et plus porté sur l’escalade que sur le canyoning), l’Escomentué (dans les Mallos de Ligüerri, le meilleur de la vallée), le Canal del Palomo (profonds détroits et mares).

Vous avez l’embarras du choix.Avant de faire du canyoning, renseignez-vous sur les normes, les permis et les endroits où pratiquer. En effet, la pratique de ce sport est régulée en raison de la période de ponte des oiseaux. Les entreprises de tourisme actif de La Hoya de Huesca sont à votre service pour vous conseiller ou vous aider à réaliser cette activité. Il est recommandé de faire du canyoning en compagnie de guides experts.

Esta es una categoría de prueba

FaLang translation system by Faboba