Comme Valsalada ou Artasona, San Jorge est une ville construite sous l'autorité de l'Institut national de la réforme et du développement agraire en 1957, par l'architecte José Borobio de Saragosse.

L'articulation suit les canons établis pour ces villages : église et place au centre, des logements appropriés pour l'activité agricole et de vastes pinèdes tout autour.

afhh 1231 d

L'église, en briques apparentes, est dédiée à Saint-Georges et la fête patronale est célébrée le 23 avril, en l'honneur de celui qui donne son nom à l'église paroissiale et au village.

Non loin de San Jorge se trouve l'ermitage de la Virgen de la Violada (nom dérivé de Via Lata), à côté de la route de Saragosse, au sommet d'une colline repeuplée de pins. A noter qu’il s’agit d’une construction circulaire.

A l'intérieur du village, nous trouvons des lieux d'intérêt particulier pour le visiteur : l'ancienne plâtrière, le silo, les anciennes écoles, la roue à eau...., et aussi un itinéraire très intéressant du point de vue historique, puisque depuis San Jorge vous pouvez visiter l'une des plus grandes concentrations de tranchées de toute la région : ce sont les tranchées distribuées sur le Mont Pilatos, qui ont leur propre chemin balisé.

From:
FaLang translation system by Faboba