Dans un cadre naturel privilégié, entre les chaînes de montagnes Gratal et Pico del Águila, Arguis est une petite ville qui s'adapte au terrain en terrasse, formant des rues étroites, sinueuses et typiquement pyrénéennes. Cependant, parfois, ces rues s'élargissent pour former des places, d'autres fois elles sont à l'origine de ces étranges maisons-ponts, créant des passages bas qui font le bonheur des photographes et qui sont créateurs de souvenirs.

Arguis est documenté historiquement depuis le XIe siècle, de fait, son église paroissiale de San Miguel date du XIIe siècle.

afhh 0551 d

Dans les environs se trouvent l'ermitage de la Vierge de Soldevilla, XVIe siècle, et l'ermitage de La Magdalena, situé dans les hautes prairies de Bonés, avec une nécropole médiévale. 

Il est impossible de parler d'Arguis sans parler de son barrage, on pourrait presque dire que l'un n'existe pas sans l'autre. Sa première construction date du XVIIIe siècle, ce qui en fait le plus ancien barrage d'Aragon, même s'il existe des projets antérieurs de Francisco Antonio de Artiga, un éminent architecte de Huesca du XVIIe siècle qui a mené à bien la réforme architecturale de l'Université de Huesca. A côté du barrage se trouve le Centre d'Interprétation "Pascual Garrido", dédié à la diffusion des caractéristiques des forêts et des prairies du Parc Naturel de la Sierra et des Cañones de Guara. En effet, une partie de la commune d'Arguis est occupée par le Parc Naturel, avec de beaux sites comme les Campas de Bonés. 

Arguis

Le cours de la rivière Isuela, à côté de laquelle se trouve la ville, forme un canyon spectaculaire qui s'ouvre sur les plaines de la Hoya de Huesca. Dans ce canyon, à côté du barrage, se trouve la grotte et l'affleurement de San Clemente.

Depuis Arguis, vous pouvez emprunter des sentiers qui comptent parmi les plus appréciés des visiteurs, comme l'ascension du pic Gratal, le sentier périphérique autour du barrage ou l'ascension du Pico del Aguila depuis les alentours de cette localité.

Arguis se pare en l'honneur de la Magdalena, le 22 juillet et le 29 septembre, pour la Saint Michel.

From:
FaLang translation system by Faboba