Très près d'Ayerbe, dans la vallée de Gállego, se trouve le charmant village de Biscarrués.

Son centre urbain est divisé en deux parties différentes. Dans la partie supérieure, dominant par son profil, l'église de l'Assomption, dont la tour est la seule partie restante de l'édifice original du XIIe siècle. Le cadre dans lequel elle se trouve lui donne une présence imposante, montrant sa façade et son périmètre d'un baroque tardif.

Biscarrués3

Dans la partie basse du bourg, le hameau s'ouvre sur la place, et sur la fontaine et ses deux croix. Les maisons à un ou deux étages sont dotées de façades massives qui arborent une bonne maçonnerie en pierre, et, dans certains cas, des détails de sculpture et d'embellissement traditionnels.

Son monument populaire de la Semaine Sainte se distingue : l'un des vestiges les mieux conservés de l'art populaire du XVIIIe siècle dans la province, composé de 22 toiles.

Il convient également de mentionner l'importance de ses sentiers, adaptés à tous les âges, simples et balisés : l'itinéraire des tombes romaines, le sentier de la rivière Soto del Gállego, le sentier des sens (près de la rivière, d'Erés au pont de Santa Eulalia de Gállego), ou l'itinéraire VTT qui mène au château d'Artasona dans un tour circulaire.

Biscarrués célèbre ses festivités mineures le 20 janvier avec les feux de San Sebastián, et les festivités majeures le 15 août en l'honneur de sa patronne, la Virgen de la Asunción.

From:
FaLang translation system by Faboba