Situé dans un creux du Haut-Aragon, Torres de Montes distribue son hameau autour de l'église des Santos Reyes.

Le visiteur trouvera l'Aqueduc d'Aísa, un ouvrage d'ingénierie hydraulique composé d'un étang qui recueille l'eau de pluie, et d'autre part d'un aqueduc ou canal qui est parallèle à la route, à une hauteur de deux mètres cinquante, jusqu'à atteindre des propriétés.

L’autre élément d'intérêt est les "eras", c'est-à-dire des espaces délimités par des murs de pierres sèches, dont le sol est constitué de roches dans la plupart des cas, et parfois de terre compacte. Chacune d'entre elles appartient à différentes maisons d'agriculteurs de la localité. Pendant des siècles, elles ont été utilisées pour battre le blé et souffler pour éliminer les impuretés du grain avec de l'air.

Torres

Couronnant la montagne qui domine la ville, l'ermitage de Santa Ana, où, à en juger par les vestiges archéologiques trouvés dans les environs, il a dû être habité depuis le Moyen Age.

Egalement à voir dans cette localité : l’abreuvoir, le “Cubo-Lagar”, et la fontaine “O Lugar”.

En ce qui concerne le patrimoine naturel, dans la rivière Alcanadre, en direction de Barbastro, vous trouverez de bonnes zones de baignade, ainsi que des éléments naturels de grande valeur anthropologique : la formation du grès appelé " trou Mazú , une pierre fécondante à laquelle sont attribués d'anciens rites de fertilité païens.

Il y a plusieurs fêtes à Torres de Montes. Le 24 octobre, on célèbre la fête de Saint Raphaël et le week-end précédant la Semaine Sainte, on célèbre la fête de "O viejo Remolón".  

From:
FaLang translation system by Faboba