A quelques kilomètres de Huesca, la charmante localité de Chimillas se déploie devant nous, tranquille et agréable.

Son hameau est irrégulier, disposé entre l'église et la place. Les maisons les plus remarquables sont la maison Carolina, datant de 1778, avec les armoiries de la famille Estaún-Panzano, ou la maison García, avec les armoiries de la famille Cebrián.

Son église paroissiale, dédiée à Saint Georges, est un temple construit au XVIIe siècle, avec une seule nef couverte d'une voûte à lunette, tandis que les chapelles latérales sont couvertes d'une voûte en berceau.

Parroquial Chimillas

Chimillas appartenait à l'Ordre Illustre et Souverain de Saint Jean de Jérusalem.

Ses origines remontent très probablement à l'époque de la domination musulmane de La Hoya de Huesca, car son toponyme signifie " les mosquées ".

De même, Chimillas est l'un des dénommés " sept lieux " qui, depuis des temps immémoriaux, sont engagés dans le vœu du Sanctuaire de Loreto.

Elle célèbre ses festivités le 23 avril, à l'occasion du saint patron d'Aragon, Saint Georges, ainsi que le premier dimanche d'octobre en l'honneur de la Virgen del Rosario.

Pour les amateurs de randonnée, Chimillas fait partie d'un circuit plus large qui comprend la ville de Banastás et le réservoir de Cortés, qui abrite de nombreux échassiers et oiseaux aquatiques.

From:
FaLang translation system by Faboba