Au pied de la Sierra de Guara et situé sur une colline, Coscullano a un tracé urbain où les maisons sont disposées de manière échelonnée en suivant les courbes de niveau, créant des structures curieuses en ce sens : des rues traversées par des habitations pont.

Dans la partie la plus haute de la commune, on trouve l'église paroissiale, dédiée à Santa María Magdalena et dont la nef centrale est couverte d'une voûte à lunette, une solution très courante au XVIIIe siècle.

Coscullano1

Non loin du village, l'ermitage de San Pedro, du XVIIe siècle.

Archéologiquement il y a des vestiges d'une villa romaine du Bas-Empire, ainsi qu'une nécropole médiévale dans le cimetière.

L'emplacement à proximité de l'ermitage rocheux des Saints Cosme et Damián est remarquable : un ancien monastère attaché à des pans de mur conglomérats verticaux et spectaculaires. Un pèlerinage est organisé sur ce lieu tous les 9 mai.

Coscullano célèbre ses festivités le 29 avril pour San Pedro de Verona, le 5 août pour Nuestra Señora de las Nieves et le 20 janvier pour San Fabián.

From:
FaLang translation system by Faboba