Sur une forte élévation du terrain, sur la rive droite de la rivière Gállego, le hameau de Murillo s'étend de manière échelonnée.

L'arrivée au village est extrêmement spectaculaire. La route qui nous y conduit est flanquée d'un paysage qui devient progressivement monumental et captivant : d'un côté Murillo, avec Peña Rueba en arrière-plan, et de l'autre côté, Riglos, et ses spectaculaires mallos comme des éternels gardes du corps.

L'ascension vers le centre de la ville doit être tranquille car la pente l'exige. Sur la place principale se trouvent l'hôtel de ville et l'église paroissiale de San Salvador, un temple roman du XIIe siècle, comme en témoigne la crypte du Saint Christ, et l'abside monumentale du temple, bien qu'une partie de ses murs appartiennent à des périodes ultérieures.

Mallos de Riglos desde Murillo

Si nous continuons à monter, en nous perdant dans le réseau labyrinthique de ses rues, nous atteindrons le noyau originel de la ville, où se trouve l'ermitage de la Virgen de la Liena, dont le bâtiment d'origine n'a qu'une seule fenêtre gemmée avec deux arcs sur l'un de ses murs.

Non loin de là, au point culminant de la ville, où il y avait une petite forteresse défensive, un parc géologique a été créé. Depuis cette enclave, vous pourrez mieux comprendre la nature qui nous entoure, et profiter également des vues panoramiques spectaculaires de La Galliguera, avec Riglos d’où il est possible de faire de magnifiques photos.

L'un des événements les plus importants de l'année à Murillo est la descente en radeau sur la rivière Gállego, dans le cadre de la fête de Saint Georges, le 23 avril.

afhh 0030 c

La ville célèbre ses fêtes le 24 août pour la Saint Bartolomé, et en janvier les feux de la San Sebastián.

From:
FaLang translation system by Faboba