Sur une plaine située sur le versant sud du pic Gratal se trouve Arascués, à côté du canal d'irrigation d'Isuela, dans une zone où l'on peut trouver un éventuel aqueduc romain.

A l'intérieur du hameau, on trouve des bâtiments et des hôtels particuliers de bonne qualité, dont certains datent du XVIIe siècle, avec les armoiries de certaines familles célèbres : Arascués, Ascaso, Avellana …

L'église paroissiale de San Martín, qui a été détruite pendant la guerre civile et a dû être rénovée plus tard, se détache du cadre urbain, avec la particularité que les matériaux de l'ancien bâtiment, datant de l'époque romane, ont été réutilisés pour le faire.

parroquial Arascués

Dans les environs, on remarque l'Ermita Santuario de Nuestra Señora del Olivar (Sanctuaire de Notre-Dame de l'Olivier), dont la dernière rénovation date du XVIIIe siècle, tout en conservant la maison de l'ermite sur son mur sud.

Il y a toujours une roue à eau sur la rivière Isuela, datant de l'époque médiévale, qui a été ensuite réformée aux XVIe et XVIIe siècles, ainsi que l'ancien lavoir et la fontaine.

Arascués naturaleza

D'un grand intérêt patrimonial, l'ermitage rupestre de San Julián de Andriá, situé dans le ravin de San Julián, dans les montagnes de Gratal. Ce ravin, également connu sous le nom de Gorgas de San Julián, forme une enclave spectaculaire, où l'espace intérieur est dominé par une grande chambre sombre à peine éclairée par une fissure supérieure qui s'ouvre entre les énormes parois verticales d'un conglomérat rocheux érodé par l'action de l'eau.

Arascués célèbre ses festivités le 20 janvier, avec les feux de San Sebastián ; le 26 juillet, les festivités en l'honneur de Santa Ana ; le 8 septembre, la grande fête en l'honneur de la Virgen del Olivar. D'autre part, la fête de Notre-Dame du Rosaire et les ventes aux enchères de viande, organisées par l'église le premier dimanche d'octobre, en raison de leur proximité avec le septième jour de ce mois, en commémoration de la bataille de Lepanto, qui a eu lieu ce jour-là, le 7 octobre 1571.

From:
FaLang translation system by Faboba