Dans une enclave spectaculaire, à 1060 mètres d'altitude, Santa Eulalia de la Peña nous conquiert avec son petit hameau façonné de façon à s’adapter à l'irrégularité du terrain, à quelques mètres du Parc Naturel de la Sierra et des Canyons de Guara.

L'église paroissiale, qui est presque à la fin d'une entaille, est dédiée à San Mamés. Sa façade est pleine de petits détails décoratifs du XVIIIe siècle, époque à laquelle elle a été construite.

Dans les environs, il y a une croix de la municipalité, datée de 1891. Elle porte une inscription : "SAN JOVAQUIN", dans laquelle sont insérées deux figures, l'une du saint et l'autre, méconnaissable, probablement celle du Christ. Cette croix remplace une croix plus ancienne.

A l'entrée du cimetière, se trouve un tympan avec un chrismon sculpté, élément décoratif provenant de l'ermitage de San Miguel de Sen du XIIe siècle.

Salto de Roldán 013

A quelques kilomètres de là, il ne faut pas manquer la vue sur l'une des formations géologiques les plus spectaculaires de la région : El Salto de Roldán. Ce sont deux conglomérats puissants, Sen et Men ou San Miguel et Haman, qui doivent leur nom au chevalier de Charlemagne, Roland, qui selon la légende devait sauter d'un rocher à l'autre pour échapper à ses ennemis. Dans la Peña de Sen se trouvent les vestiges de l'ermitage de San Miguel, ainsi qu'une petite citerne et d'autres éléments qui nous parlent d'un point défensif et stratégique de l'époque médiévale, utilisé par les chrétiens et les musulmans selon l’avancée de l'une ou l'autre troupe.

Santa Eulalia de la Peña célèbre ses festivités du 21 au 22 août en l'honneur de San Mamés.

From:
FaLang translation system by Faboba