Le village de Piracés se trouve dans un territoire accidenté, entre les rivières Flumen et Guatizalema.

Le paysage qui l'entoure, steppique, silencieux, plein d'escarpements créés à l'âge tertiaire, sous l'action du vent sur les rochers et les dépôts de grès et d'argiles, ne fait qu'augmenter la beauté du hameau qui s'adapte au profil irrégulier de la chaussée. 

A mi-chemin vers le haut du tracé urbain se trouve l'église paroissiale, dédiée à Saint Pierre et construite dans un style gothique tardif.

En continuant à grimper les escarpements, les autres formations environnantes se rapprochent, jusqu'à atteindre la reine, la "Peña Mediodía". Elle porte ce nom parce que les rayons du soleil l'illuminent à midi. C'est une plate-forme rocheuse, un immense banc de grès de 80 mètres de long et 25 mètres de haut. Il est intéressant de grimper jusqu'à son sommet pour pouvoir contempler, depuis sa position stratégique, les vues panoramiques de toute la plaine qui se déploie autour d’elle. Une fois au sommet de la roche, nous vérifierons les traces de cette fonction dans ses trous et cavités, même dans les vestiges d'une ancienne cheminée.

Peña Mediodía

En contournant la peña del Mediodía nous irons à l'ermitage de la Virgen de la Corona, tandis que nous observerons des formations ayant un aspect presque humain qui portent des noms comme Tío Jorge ou abuelo San Roque (dans ce cas parce que son profil est semblable à celui d'un vieil homme avec un béret), autour d'une cuvette où il y a des vestiges de l'ancienne voie romaine. Cet ermitage, bien que d'origine romane (XIIe siècle), a été largement remodelé aux XVIe et XVIIIe siècles, et tout près de là, le visiteur pourra admirer une œuvre sculpturale contemporaine composée de huit monolithes de granit de plus de 5 mètres de haut : “Árboles como Arqueología”, de Fernando Casás. Cette sculpture est le résultat d'un projet mené par le Centre d’Art et Nature CDAN de Huesca.

Amapolas Arboles Arqueología

Dans les environs de la bourgade, il y a une fontaine d'origine arabe, datant du 10ème siècle.

Piracés célèbre ses festivités le 22 mai à Santa Quiteria ; le premier dimanche de mai a lieu le pèlerinage à la Virgen de la Corona ; et enfin le 23 avril pour la San Jorge.

From:
FaLang translation system by Faboba