Sesa est une petite localité de la région située sur les rives de la rivière Guatizalema.

La région était habitée par les Romains, et les premières pièces de monnaie de la population ont été frappées entre le Ier et le IIe siècle avant J.-C., bien qu'il s'agissait d'une monnaie très rare avec de courtes émissions ; il est intéressant de noter que ces deniers font partie des premiers à avoir été trouvés en Aragon.

La présence musulmane était très importante dans cette zone qui est reliée au Somontano de Barbastro. C'est ainsi que les rois du Royaume d'Aragon décidèrent peu à peu d'entrer et de conquérir la plaine, riche et productive, face à la dureté de la montagne.

Le hameau de Sesa est aménagé pour s'adapter à l'irrégularité de la colline où il est situé, ayant comme centre catalyseur l'église paroissiale dédiée à Saint Jean-Baptiste. Il s'agit d'un bâtiment à nef unique qui se termine par une abside semi-circulaire couverte d'une voûte en quart de sphère. Outre le tambour de l'abside, la façade, avec ses six archivoltes, se distingue par quatre paires de chapiteaux décorés d'éléments végétaux gothiques et deux pilastres.

Au nord du temple, une plate-forme rocheuse proéminente parle d'un établissement islamique très probable, puis d'une fortification chrétienne comme dans d'autres lieux environnants.

L'ermitage de Nuestra Señora de la Jarea, avec son cloître gothique et son four à chaux, et les intéressantes pierres fécondantes qui sont les protagonistes de rites ancestraux liés à la fertilité : "Casto" et "La Ratona" se distinguent dans les environs de la ville.

Sesa 001

Sesa célèbre ses festivités le 15 août pour l'Assomption de la Vierge ; et pendant la Semaine Sainte a lieu le pèlerinage à Nuestra Señora de la Jarea.

From:
FaLang translation system by Faboba