Le territoire de ce secteur abrite le Parc naturel de la Sierra et les Canyons de Guara et sa zone d’influence.

La Hoya de Huesca abrite la plus grande partie du Parc naturel de la Sierra et des Canyons de Guara, avec le contraste étonnant entre les sommets du Tozal de Guara (2 077 mètres) et les précipices les plus profonds, comme celui de la Grallera Alta (de quasiment 280 mètres de profondeur), en passant par les précipices et les gorges (« gorgas » en langue aragonaise) aussi célèbres que ceux de Formiga ou La Pillera, les Palomeras del Flumen ou San Martín de la Val d’Onsera, sans oublier la grande beauté des mallos de Ligüerri, près du barrage de Vadiello, ou el Salto de Roldán.

Les paysages du parc de Guara sont d'une grande beauté, de même que les canyons, gorges, canyons et gorges. De nombreux touristes venus de toute l'Europe, attirés par les nombreux canyons et précipices causés par les eaux des fleuves Flumen, Calcón, Formiga et Guatizalema, viennent y pratiquer le canyoning, activité qui a vu le jour précisément dans les espaces les plus profonds de ces montagnes et qui consiste à descendre des rapides ou s'immerger dans des grottes naturelles inondées, avec l'équipement nécessaire. De même, les parois en aggloméré formant les mallos de Vadiello ou de Salto de Roldán, sont devenues des références nationales chez les amateurs d'escalade.

Pour ce qui est de la faune, la plus grande richesse de Guara sont les oiseaux, en particulier des rapaces, qui nichent dans les parois rocheuses très escarpées. En effet, c'est l'un des rares parcs d'Europe et vivent des gypaètes, rapaces en danger d'extinction, qui côtoient des alimoches (qui portent le nom de « boletas » en langue aragonaise), d'élever la et de vastes colonies de vautours fauves. Lors de votre visite, n'oubliez pas que le parc possède des figures de protection permettant la conservation des espèces, comme la déclaration de ZEPA (zone de protection spéciale pour les oiseaux) ou le parc naturel en lui-même.

Ce parc comporte de nombreux centres d’intérêt : précipices et canyons de Formiga et Flumen, le calme du versant nord dans les vallées de Belsué et Nocito, l’escalade dans les mallos de Vadiello et la possibilité d’apercevoir des rapaces. Son patrimoine artistique n’est pas en reste, avec le monastère de Notre Dame de la Gloria de Casbas, la « Ruta del Gótico Lineal » (Route du Gothique linéaire), avec les peintures murales des temples d’Ibieca, de Barluenga, de Liesa et d’Arbaniés.

  • 1-Parque_Natural_Guara-Valle_de_Belsue
  • 2-Parque-Natural-Guara-Valle_de_Nocito
  • 3-Parque_Natural_Guara-Valle_de_Belsue
  • 4-Parque_Natural_Guara-Barranco_de_la_Pillera
  • 5-Parque-Natural-Guara-Barranco_de_la_Pillera
  • San_Urbez
0
0
0
s2smodern
FaLang translation system by Faboba