Événements, fêtes et traditions


Semaine Sainte

L'arrivée de la Semaine Sainte est marquée par l'organisation de nombreuses activités et événements qui fleurissent dans les villages de la Hoya. Dans la capitale, les défilés, confréries et tambours envahissent les rues dans une fête déclarée d'intérêt touristique, durant toute la semaine.

Le territoire rural se distingue par la célébration de la « Rompida de la Hora » (la rupture de l'heure) d'Almudévar, la « Enclavación » (l'enclouement) d'Ayerbe, également déclaré d'intérêt touristique en Aragon, la « Procesión del Penitente ») (procession du pénitent) de Siétamo, la « Procesión del Encuentro » (procession de la rencontre) de Bolea ou celle de « las Lágrimas de Nuestra Señora » (larmes de Notre-Dame) à Alcalá de Gurrea. Sans oublier les différents sites à visiter tout au long de l'année, comme les monuments dédiés à la Semaine Sainte de Bolea et Biscarrués, ce dernier un trompe-l'œil de son propre style architectural, le baroque, et parmi les rares entièrement préservés en Aragon.

  • La_Enclavación.Ayerbe
  • Semana_Santa-Catedral
  • Semana_Santa.Alcalá_de_Gurrea
  • Semana_Santa

Fêtes de Printemps

PÈLERINAGE DE SAINT-GEORGES

Ce pèlerinage (« romería ») très ancien se déroule en hommage à ce saint apparu dans la région à l'occasion de la bataille d'Alcoraz (1096) lorsque les chrétiens, sous le commandement de Pierre Ier, luttaient pour prendre la ville de Huesca aux musulmans. Ainsi, chaque 23 avril, les habitants de la capitale se rendent à cet ermitage, dans la zone sud de la ville ; d'autres villages organisent leurs propres pèlerinages : Tierz, Piracés, Novales ou encore Chimillas.


PÈLERINAGE DE NOTRE-DAME DE SALAS

Le premier dimanche du mois de mai
Les habitants de Huesca de tous âges viennent célébrer ce pèlerinage populaire jusqu'à ce bel et important sanctuaire des environs de la capitale. Ils reprennent ainsi une tradition très ancienne de la ville, consistant à réaliser ce pèlerinage jusqu'à ce sanctuaire marial de premier ordre.


PÈLERINAGE DE NOTRE-DAME DE LORETTE

Ce sanctuaire, situé à trois kilomètres de la ville de Huesca est le lieu de deux pèlerinages. L'un d'entre eux se déroule chaque premier mai. L'autre, connu comme celui des « sept lieux » réunit traditionnellement les habitants de Cuarte, Banariés, Huerrios, Alerre, Chimillas, Banastás et Yéqueda, le deuxième dimanche de mai.

 

Fêtes d'Été

NUIT DE SAINT-JEAN À CILLAS

Elle se déroule tous les ans, le 24 juin, à l'ermitage de Cillas, appartenant à la localité d'Igriés. Une messe y est célébrée, puis une procession jusqu'à la fontaine où se déroule la bénédiction des eaux.

 

FÊTES DE SAINT-LAURENT (Huesca)

Les habitants de Huesca, vêtus de blanc et de vert, accourent dans les rues pour vivre intensément leurs fêtes. Le tir de fusée depuis la Mairie marque, à 12 heures, le début de sept jours de festivités, du 9 au 15 août.

L'offrande au saint est l'un des moments les plus importants de la fête. Le 10 août est le grand jour, pendant lequel les « Danzantes » (danseurs) exécutent leurs anciennes et belles « dances » des épées, bâtons et ceintures, tout d'abord devant la basilique de Saint-Laurent, et ensuite lors de la procession dans les rues de la ville, en accompagnant le saint monté sur son piédestal. Le 15 août, dernière journée des festivités, est le jour des offrandes de fleurs et de fruits, lors d'une exhibition haute en couleur, de folklore et de costumes traditionnels. Et le soir, ce sont les « peñas » (groupes d'amis) qui disent au revoir à saint Laurent devant les portes de la basilique, en entonnant un chant de lamentation pour la fin des festivités.

www.fiestassanlorenzo.es

  • Fiestas__de_San_Lorenzo
  • Fiestas_de_San_Lorenzo.Huesca.Chupinazo
  • Fiestas_de_San_Lorenzo.Ofrenda_de_flores_y_frutos
  • Fiestas_de_San_Lorenzo
  • Fiestas_de_San_Lorenzo_Alpargatas_típicas_de_los_danzantes
  • Fiestas_de_San_Lorenzo_Fiestas_de_San_Lorenzo._Huesca._Danzantes


« DANCE » DE GURREA DE GÁLLEGO

Marque d'identité de ce village, on pense que ce spectacle traditionnel est apparu en même temps que les autres « dances » du Haut Aragon, aux XVIe et XVIIe siècles. Une tradition transmise de génération en génération et qui n’a jamais cessé d'avoir lieu, excepté pendant les années de la Guerre Civile de 1936. Les pièces qui sont dansées font partie d'une représentation des Maures et des chrétiens et simulent leur lutte. L'ensemble se compose des éléments suivants : « el Pasacalle », « la Habanera », « las Cruces », « el Trenzau », « el Vals de Gurrea », « la Mazurca » et « el Degollau ». À cela s'ajoutaient la « Pastorada » (dialogues) et « los Dichos » (dictons), partie de la « dance » non représentée depuis la Guerre Civile, car elle a été interdite. Le « dance » est interprété le 8 septembre, jour de célébration de la Vierge de la Violada et dernier dimanche de ce mois, lors du pèlerinage à l'ermitage de la Violada.
http://danzantesdegurreadegallego.com/

 

Fêtes d'Automne

TOUSSAINT ET NUIT DES ÂMES

Ces festivités se retrouvent dans tous les villages de la région. Autrefois, les jeunes hommes faisaient sonner à toute volée les cloches des églises pour faire peur aux âmes en peine qui revenaient d'entre les morts, et les enfants préparaient des citrouilles pour les transformer en têtes de mort éclairées, car on croyait alors qu'elles guidaient les âmes errantes de retour du monde des morts.

SAINT-MARTIN

Novembre accueille également les festivités en honneur de saint Martin, resté dans les mémoires de ce quartier de Huesca, ainsi que dans les localités de Tabernas, Yéqueda, Quinzano ou encore Nueno.

 

Fêtes d'Hiver

LA HOGUERA DE SAN FABIÁN (FEU DE JOIE DE SAINT-FABIEN) À TIERZ

Vers le 20 janvier, dans le milieu de l'après-midi est allumé un feu de joie avec le bois ramassé dans la matinée. La fumée blanchâtre rassemble peu à peu les habitants. Autrefois, cette tradition avait lieu dans les rues et il existait une claire rivalité entre ceux qui concouraient pour obtenir le plus grand feu de joie. Les grillades de pommes de terre, de saucisses et de côtelettes arrosées de vin du terroir animent de plus en plus les rues. À minuit, la flambée n'est plus que braises. Certains se retirent, mais d'autres poursuivront la fête jusqu'à n'en plus pouvoir.

CARNAVAL D'AGÜERO

Également dénommée « Fiesta d’as Mascaretas » (la fête des masques), cette tradition a été récupérée récemment, concrètement en 2008, après 50 ans sans avoir été célébrée.Ce carnaval a pour particularité d'être très participatif, et il dispose de ses propres personnages, comme « As Majas », « Caracolero », ou encore un pantin qui se déplace à dos d'âne. Sans oublier évidemment la danse finale, ici connue sous le nom de « Baile de mascaretas » (la danse des masques).

Vers cette même date, de nombreuses localités allument des feux de joie en l’honneur d'autres saints, comme saint Sébastien ou saint Vincent, ce dernier dans la capitale, Huesca.

  • 1_Fiesta_das_mascaretas.Agüero
  • 2_Fiesta_das_mascaretas.Agüero

 

FaLang translation system by Faboba